Marketing Participatif et Réseaux Sociaux : Les ingrédients clefs d’un cocktail réussi !

Marketing participatif et réseaux sociaux

Envie de lecteur…

Et nous revoilà ! J’espère que vous allez bien et que vous êtes en forme pour un nouvel article super vitaminé ! Je vous aurais bien présenté notre Start-up tout ça, tout ça, mais il en a été décidé autrement ! En effet : trêve de plaisanterie puisque maintenant ce sont vous chers lecteurs qui décidez des articles à venir ! Mais si ! Rappelez-vous ! Suite à l’article de Marine « Instant Agora : un outil de marketing participatif », on vous avait laissé la possibilité de voter pour notre prochain article : que voici !

Analyse des résultats

marketing participatif : résultats

Ici sont présentés les résultats du sondage «Aidez nous à choisir le prochain article du blog Open Agora »  exprimés selon leurs taux d’approbation. C’est à dire que les pourcentages présentés dans le graphique indiquent le taux d’approbation minium qu’à reçue une proposition vis-à-vis de celles qui sont moins bien classées qu’elle. Ainsi la proposition 1 «  le pouvoir des réseaux sociaux dans le marketing participatif » a obtenu contre toutes les autres propositions, au minimum un taux d’approbation de 57 % .
La deuxième proposition  « Instant Agora : un outil pour le brainstorming » a obtenu 53 % d’approbation minimum face aux propositions 3,4 et 5. Le grand vainqueur est donc « le pouvoir des réseaux sociaux » !

Marketing participatif : parlons-en !

Commençons par le commencement : Qu’est-ce que le marketing participatif ? Eh oui ! Parce qu’on en parle mais savons-nous vraiment ce que c’est ? À premières vues, le marketing participatif ou collaboratif est l’instauration d’échanges et de dialogues entre une communauté de consommateurs et une entreprise. Cette relation se veut équitable et constructive. Le consommateur a autant à y gagner que l’entreprise. En effet, l’entreprise consolide sa relation clients en considérant l’avis des consommateurs sur ses produits. Le consommateur devient alors un consom’acteur ! Il aime être consulté et participer à la co-création de ce qu’il achètera demain. C’est un peu comme s’il personnalisait ses produits du quotidien afin qu’ils lui correspondent vraiment.

« Cette co-création se traduit par l’instauration d’un dialogue et d’une interaction continue entre le consommateur et le fournisseur de service durant la conception du produit, sa production, son lancement et sa commercialisation. Le terme co-création est utilisé pour désigner la création commune de valeur entre l’entreprise et ses clients »
(Kambil, Friesen et Sundaram, 1999; Prahalad et Ramaswamy, 2004).

Comme l’évoquent Vargo et Lusch : « l’aspect collaboratif du client est de plus en plus pris en compte dans les recherches en marketing » (2004) ou Marine dans son article que les entreprises sont de plus en plus, en quête des avis de leurs consommateurs.
Pourquoi ? Le marketing collaboratif n’est pas seulement un effet de mode, mais un réel « boosteur » d’avantages compétitifs pour les entreprises. Mais ce n’est pas le seul avantage des entreprises pour appliquer la co-construction de projet avec le consommateur… Ah on voit bien les curieux en herbe ! C’est promis je vous en dirai plus sur ce sujet dans un prochain article qui arrivera d’ailleurs très TRÈS prochainement !

Marketing participatif : objectifs

Cependant il faut savoir qu’il existe différents types d’actions marketing participatif. Par exemple, une des techniques est de permettre au « consommateur » de voter en organisant un test produit ou publicitaire à différentes échelles pour cela on met en œuvre des dispositifs d’élection (c’est un peu ce qu’on a fait, en vous laissant choisir le thème de cet article).

Pour en apprendre davantage sur le marketing participatif et notre solution Instant Agora, nous vous invitons à lire notre précédent article :

Lire aussi sur notre blog

Instant Agora : un outil du marketing participatif

Et les réseaux dans tout ça ?!

Contrairement aux médias plus traditionnels, les réseaux sociaux inversent les rôles. C’est en effet les utilisateurs du réseau qui vont partager des messages sur l’entreprise et qui auront un impact très fort sur l’image de la marque et des produits. En effet, aujourd’hui, beaucoup de consommateurs font plus confiance à ces communautés qu’aux discours des marques.

C’est pourquoi, les réseaux sociaux constituent pour les entreprises une excellente opportunité de mettre en place leur stratégie de marketing participatif. Les internautes s’y expriment facilement et sont désireux de donner leurs avis, appartenir à la communauté, de partager leur expérience.

Pour les entreprises les réseaux sociaux représentent une véritable mine d’or : le nombre d’abonnés y est élevé et c’est gratuit ce qui leur permet de toucher beaucoup de monde tout en réduisant leurs coûts. Ce n’est pas pour autant qu’il faut oublier les autres canaux de communication plus traditionnels.

Mais revenons rapidement sur cette tendance : Le marketing participatif est né grâce aux réseaux sociaux et à leur ampleur. En effet, suite au désir prononcé des internautes de communiquer avec leurs marques préférées et le potentiel que représentaient les réseaux sociaux, le marketing participatif est né ! Puis petit à petit il a pris de l’ampleur : le nombre d’abonnés sur les pages des marques ne cesse d’augmenter, de même que pour les commentaires, les likes et les photos !
La puissance des réseaux sociaux réside sur le nombre d’inscrits et sur la viralité des informations. Très pratique pour une entreprise (lors d’un lancement de produit par exemple) mais qui peut aussi se retourner contre eux par fois (bad buzz et commentaires négatifs des clients…). C’est un des risques à prendre pour l’entreprise.

Quelles approches adoptées ?

Il existe plusieurs approches pour appliquer son marketing participatif sur ses réseaux sociaux :

  • La création d’une communauté sur ses pages Twitter, Facebook, Instagram et j’en passe ! Les community managers doivent alors créer une dynamique pour rendre vivante la page et instaurer un dialogue entre les internautes et la marque.
  • La deuxième : poser des questions à sa communauté sur les produits ou les valeurs de l’entreprise. La participation à des jeux concours, à des ateliers de co-création (exemple : Bic et les images sur ses briquets/ Danette et ses nouvelles saveurs) font également partie des stratégies de marketing participatif. Ce sont d’excellents indices de popularité de la marque.

Le but du jeu est de mettre en avant un produit ou un service en proposant une participation active au consommateur, jeux Facebook, envoi de photos, partage d’images…Et en récompense des goodies et cadeaux à la clef !

De même, le consommateur-internaute peut proposer de nouveaux concepts et des améliorations pour les caractéristiques de produits existants. Ainsi, le consommateur n’est plus seulement un acteur dans la relation qu’il entretient avec la marque mais un « ambassadeur » : un vrai représentant de la marque capable d’expliquer et de revendiquer les valeurs de l’entreprise, les produits …

Tableau récapitulatif des avantages et inconvénients du Marketing Participatif sur les réseaux :

AvantagesInconvénients
– les réseaux leurs font profiter d’une très grande visibilité  
– favorise le dialogue et la proximité
– rapidité / viralité des informations
– renforce la relation avec le consommateur
– le consommateur s’investit/ se sent concerné et devient acteur voir ambassadeur de la marque
– rapidité / viralité des informations  
– protection des données personnelles des consommateurs
– attention à ne pas cibler toujours les même tranches d’âges : segmenter son public
– rester en permanence actif et dynamique sur ses réseaux

Donnez-nous vous aussi votre avis ! Dîtes-nous: Quel est le réseau qui vous semble le plus influent ? Prêt ?! …. Les votes sont lancés ! Go

Je vous retrouve très vite les amis pour de nouveaux articles vitaminés !

Chloé.

Partager / Share this...

2 thoughts on “Marketing Participatif et Réseaux Sociaux : Les ingrédients clefs d’un cocktail réussi !

  1. Très sympa l’article, instructif et plaisant à lire !
    Le marketing participatif me fait penser à la conception centrée utilisateur (dans le domaine de l’ergonomie Interactions Homme-Machine). On fait intervenir le consommateur dès le début de la conception du produit pour qu’il convienne à ses besoins (sans oublier les exigences du fournisseur !)
    Aussi, il y a une plateforme qui fait très bien ce job à mon sens ! C’est Braineet. Elle met en relation les consommateurs et différentes grandes marques, celles-ci proposent ensuite des challenges aux consommateurs sur la création de nouveaux produits ou services. C’est assez motivant !

Comments are closed.